Toutes nos envies : quand le cinéma parle surendettement

10 novembre 2011

/ /

Sur les écrans cette semaine, Toutes nos envies raconte le combat d’un juge pour protéger les personnes face aux abus de certains organismes de crédit à la consommation.

 

A la base, une histoire vraie. Celle d’Etienne Rigal, un magistrat de l’Isère surnommé “le juge rouge” par les organismes de crédit, à cause de son acharnement à défendre les personnes en situation de surendettement.  Un homme engagé, dont Emmanuel Carrère avait déjà adapté l’histoire en 2009, dans son livre « D’autres vies que la mienne ». Dans le film de Philippe Lioret, c’est Vincent Lindon qui prête ses traits à Stéphane, le personnage librement inspiré du juge Rigal.

 

A lire sur Europe1 : Surendettement, le combat d’un juge

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus