Renoncer à l’héritage : le surendettement des personnes âgées en cause

20 décembre 2011

/ /

Le surendettement des personnes âgées est lourd de conséquences. Selon une enquête de la Banque de France, les plus de 55 ans représentaient en 2010, 23 % des surendettés, contre 13 % en 2001. Ils pourraient atteindre 32 % en 2012.

 

Les plus âgés sont les plus exposés aux crédits renouvelables, ces crédits à la consommation accordés facilement par des organismes financiers. 84 % des endettés de plus de 65 ans et plus y auraient eu recours, contre 72 % en moyenne, selon une étude de l’association Crésus d’octobre 2011.

 

surendettement des personnes âgées : les chiffres 2011 de la banque de France

 

Résultat ? Les héritiers découvrent de plus en plus souvent, au moment du décès d’un proche, des dettes, arriérés de loyer ou de charges, factures impayées, remboursements de prêts à la consommation, frais hospitaliers…  Et faute de biens à vendre, ils sont contraints de renoncer à la succession. Selon les chiffres du ministère de la justice, le nombre de refus d’héritage a connu une augmentation de 33,5 % entre 2004 et 2010. Crise oblige, l’année 2011 pourrait être record en la matière.

 

 

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus