Les fragilités financières rencontrées par les bénéficiaires de l’accompagnement DOMPLUS

22 juillet 2020

/

Les fragilités financières sont diverses et variées.

En effet, divers sondages placent le pouvoir d’achat en tête des principales préoccupations des ménages.

Que ce soit pour accroître leur pouvoir d’achat ou par nécessité (pour terminer le mois), faire des économies est un premier levier afin d’éviter ou de limiter les dettes.

 

Mais lorsque qu’il n’y a pas de réserve d’argent et que la réduction de certaines dépenses est impossible ou insuffisante, un évènement (divorce, naissance, décès, problèmes de santé, perte d’emploi, facture inattendue,…) peut tout faire basculer et déstabiliser le budget.

D’autres mesures doivent alors être prises.

 

Des minimas sociaux et aides sociales existent pour permettre au plus grand nombre de faire face aux charges de la vie courante, même si ces situations restent délicates.

 

1/ Des causes diverses de fragilité financière

 

Lorsque l’on parle de fragilité financière, les causes peuvent grandement différer :

  • problèmes de gestion du budget,
  • revenus trop faibles par rapport aux charges incompressibles,
  • multiplication des crédits…

 

Cela entraîne alors un ensemble de conséquences parfois néfastes pour la vie du bénéficiaire :

 

Se recentrer sur les priorités

 

Les personnes les plus défavorisées sont particulièrement inquiètes par rapport à la conservation de leur logement, se déplacer pour aller travailler ou retrouver un emploi et se nourrir.

Il n’y a pas de place pour les « à côté », les loisirs, les petits plaisirs…

 

Un sentiment d’exclusion exprimé

 

Perte d’estime de soi, de lien social… Les problèmes financiers n’ont pas seulement un impact sur le budget mais aussi sur la perception que la personne a d’elle-même et le regard que les autres lui portent.

 

Une santé fragilisée

 

La question du coût de la santé est régulièrement soulevée même si des prises en charge et aides sociales existent.

Malnutrition, stress, trouble du sommeil, dépression allant même parfois jusqu’au suicide…

 

Les difficultés financières installées peuvent mettre la personne affectée en grande souffrance. Les aides à apporter ne sont alors plus seulement financières mais aussi psychologiques et humaines.

 

 

2/ L’accompagnement proposé par DOMPLUS

 

DOMPLUS propose aux bénéficiaires de son accompagnement un parcours relatif à la prévention et la gestion des fragilités financières. Ce parcours ci-dessous illustré démontre une attention de la part des conseillers dans la mise en place d’action préventives afin diminuer les risques d’être exposé à des fragilités financières.

 

Prévention avant difficulté

 

Cette action de prévention consiste à guider le bénéficiaire dans la gestion de son budget au quotidien ; mais aussi comment mettre en place un système d’économies pour ne pas se retrouver dans le rouge.

 

Budget déséquilibré (ponctuel)

 

Ce levier d’action consiste à guider le bénéficiaire vers des dispositifs d’aide mis en place par les organismes publics et privés sur les questions de logement, de santé, les aides liées à la famille et bien d’autres.

 

Difficultés installées

 

Lorsque les difficultés sont déjà présentes, l’équipe DOMPLUS guide le bénéficiaire vers des organismes où il pourra bénéficier d’aides financières ; de minimas sociaux et des accompagnements en cas de retour à l’emploi ou de déménagement.

 

Les difficultés sévères

 

Les difficultés sévères nécessitent à leur tour un accompagnement qui peut être parfois plus long et même solliciter une aide psychologique. C’est le cas des personnes addictes aux jeux d’argent ; ou des personnes surendettées.

 

Pour en savoir plus sur nos services et expertises, contactez-nous :

https://www.domplus-fonctionpublique.fr/

communication@domplus-groupe.fr

https://www.prioritealapersonne.fr/

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus