Intouchables : la rencontre de deux vies cassées

22 novembre 2011

/ /

Le film « Intouchables » d’Eric Toledano et Olivier Nakache qui rencontre un grand succès dans les salles depuis sa sortie le 2 novembre s’inspire de l’histoire de Philippe Pozzo di Borgo.

 

A la suite d’un accident de parapente, ce riche parisien bascule dans le handicap lourd. Sa femme décède deux ans plus tard. Sa vie est brisée et il découvre dans son quotidien la violence du regard de son entourage basé sur l’éternelle protection, si ce n’est l’apitoiement. Il recrute alors Driss comme aide à domicile. Le jeune homme issu des banlieues connaît lui aussi une vie chaotique, d’un point de vue social pour sa part.

 

Les réalisateurs de cette comédie balaient les questions matérielles pour ne s’intéresser qu’à la relation d’amitié qui se tisse entre les deux hommes. Joie, fête, folie … « Intouchables » a le mérite d’apporter un regard positif sur l’importance de l’échange humain, sur la force d’une relation vraie qui ne se bloque pas sur les apparences et qui permet de dépasser la fragilité de tout un chacun.

 

Philippe Pozzo di Borgo, qui a servi de conseiller sur de nombreuses scènes du film, vit aujourd’hui à Essaouira, au Maroc, où il est remarié. Il a gardé des relations étroites avec Abdel, l’inspirateur du personnage de Driss, et il est le président d’honneur de l’Association Simon de Cyrène, créée par Laurent de Cherisey, qui s’attelle à mettre sur pied des maisons d’habitation et de fraternité à l’attention des handicapés.

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus