Rapport de l’OCDE : Les bénévoles « vont bien en faisant le bien »

18 mars 2016

/ /

La troisième édition du rapport Comment va la vie ? analyse les facteurs déterminants du bien-être dans les pays membres et partenaires de l’OCDE. Un chapitre consacré au bénévolat met en évidence que les activités bénévoles peuvent être à l’origine d’un cercle vertueux : faire le bien autour de soi est également bénéfique pour soi.

 

S’engager, donner de son temps, défendre des valeurs ou tout simplement être utile : le bénévolat concentre beaucoup de choses. Or l’homme est un animal social. Son cerveau est programmé pour qu’aider lui donne du plaisir. En France, ce sont ainsi 12,5 millions de personnes qui ont une activité bénévole par l’intermédiaire d’une association au moins une fois par an. Un adulte sur trois en Europe. 7 Européens sur 10 indiquent par ailleurs fournir une aide informelle à des amis, à des voisins ou à des personnes qu’ils ne connaissent pas.

 

 

Les bénévoles expriment une plus grande satisfaction que les autres à l’égard de l’existence. Il semble donc exister un cercle vertueux, dans le cadre duquel les bénévoles « vont bien en faisant le bien ». Dans la zone de l’OCDE, la valeur du temps consacré au bénévolat pourrait représenter près de 2% du PIB par an. Malgré son caractère approximatif, cette estimation laisse penser que le bénévolat apporte une contribution importante, en grande partie cachée, à la société dans son ensemble.

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus