Les technologies de maintien à domicile plébiscitées pour le bien vieillir

17 août 2010

/

Selon l’INSEE, une personne sur trois aura plus de soixante ans en 2050. Une réalité qui pousse à s’interroger sur les enjeux du vieillissement de la population quand on sait qu’à l’horizon 2020, c’est près d’1,2 millions de personnes âgées qui seront en situation de dépendance. Un contexte dans lequel les technologies de maintien à domicile ont un rôle à jouer.

technologies de maintien à domicile

En juillet dernier, la secrétaire d’État à la Prospective et au Développement de l’Économie s’est vu remettre le rapport « Vivre ensemble plus longtemps . Parmi les dix propositions émises par le Centre d’Analyse Stratégique, la mise en avant des technologies de maintien à domicile, en particulier dans les CLIC et les MAIA voulus comme de « de véritables guichets uniques en matière de dépendance » où seraient disponibles «  l’ensemble des informations utiles [..]  en ce qui concerne l’adaptation du logement, les technologies pour l’autonomie» et « améliorer leur accessibilité en utilisant le support internet et en impliquant pour les faire connaître un éventail élargi d’acteurs (entreprises, assureurs, etc.) »

Certaines innovations surfent ainsi sur la vague du web 2.0 :  c’est le cas de cette radio reliée aux réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, qui permet aux personnes de communiquer leur humeur à leurs proches en tournant un cadran ! Un dispositif qui peut paraître bien fantaisiste en comparaison aux dispositifs de téléassistance actuels, mais qui reflète bien la tendance à maintenir le lien social des personnes dépendantes au moyen d’innovations technologiques.

Pour en savoir plus :

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus