Tiers payant généralisé : un modèle qui fâche les médecins

23 décembre 2014

/

La grève des médecins, durant les fêtes de fin d’année, s’annonce très suivie. Mesure de solidarité  ou étatisation de la profession ? Les points de vue sur le tiers payant généralisé s’opposent.

tiers payant généralisé

Le tiers payant généralisé et obligatoire en 2017 provoque la colère des médecins qui redoutent de devenir des fonctionnaires, débordés par les charges administratives et confinés au seul rapport avec la sécurité sociale. Ne pas avancer ses dépenses de santé reviendrait à mettre en place une santé gratuite et dévalorisante pour la profession. C’est la relation même entre le patient et le médecin qui serait mise en danger.

Du côté du gouvernement, le tiers payant généralisé, en dispensant les patients d’avancer les frais de consultation alors que seuls les plus pauvres en bénéficient aujourd’hui, serait un outil  de lutte contre le renoncement aux soins pour raisons financières. L’assurance maladie paierait directement le médecin, ce qui serait un gage de sécurité pour les usagers et d’efficacité pour les professionnels de santé.

L’examen du projet de loi santé par le Parlement est programmé en avril.

Crédit photo : Bill Branson sur Wikimedia Commons (Domaine public)

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus