Moments de vie : Le plombier et son grand râteau

Moments de vie : Le plombier et son grand râteauC’est une dame plutôt patiente. Un coup de fatigue, une lassitude des taches ménagères ou du jardinage, l’amènent à demander l’aide d’un intervenant extérieur, comme tant d’autres avant elle. C’est le territoire des associations relais qui ont un double avantage : remettre des femmes et des hommes qui en ont grand besoin dans le monde du travail ; soulager quelques heures des personnes qui ne pourraient assumer la charge de personnels permanents.

Sauf que ce jour là…

-« Et ce jardinier, c’est dans une association de ma ville que vous allez le chercher? »
-« Toujours Madame, c’est la règle »

-« Alors  il va y avoir un problème … »

Quelque chose s’est passé dans la récente histoire horticole de cette maison mais quoi ?

Patiemment, l’écoutante mène l’enquête. Elle obtient de la dame qui ne veut dire de mal de personne le récit de la tragédie.

Un jardinier ? Elle en a déjà cherché.  Celui là est venu à l’heure. Il était bien sous tous rapports sauf que d’entrée il a posé la question qui fâche :

-« Et le liseron, c’est une fleur ? »

Lâché comme un  éléphant  abandonné par son cornac dans le petit jardin de curé, le jardinier maladroit perpétue son crime odieux :

-« Il a arraché la moitié de mes fleurs … »

Le jardinier pataud est plein de bonne volonté. La dame est courtoise. A la fin de la vacation dévastatrice, ils parlent. Le jardinier finit par concéder qu’il   est plombier de formation.

L’écoutante résiste à l’envie de sourire. Elle  imagine l’amplitude du séisme si l’association avait envoyé un  horticulteur diplômé réparer douches et chasse d’eau. Libérée d’un poids immense, la dame s’épanche.

Une autre fois, c’est une jeune fille envoyée pour le repassage qui a mis trois heures pour venir à bout d’une insignifiante pile de chemises.    

-« Mes cols et mes poignets, vous auriez vu l’état de mes cols et mes poignets… »

L’écoutante apaise, promet de trouver une association un peu plus sélective. Elles le sont généralement. Elle raccroche pensive. Ces dialogues, ces résolutions de problèmes ni dramatiques ni  insignifiants, c’est un peu le versant ensoleillé de son métier : si près de la vie …

A lire : « moments de vie » : les chroniques du quotidien

Crédits : Texte redigé par Thomas Robache pour DOMPLUS / Photo Agence Limite pour DOMPLUS

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus