Augmentation de la taxe sur les complémentaires santé

Dans le cadre de son plan de rigueur, le gouvernement a décidé de doubler de 3,5 % à 7 % la taxe sur les complémentaires santé des contrats « solidaires et responsables » (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance).

Cette augmentation de la taxe sera répercutée sur les cotisations : « L’augmentation aujourd’hui prévisible – évidemment c’est une augmentation moyenne – est de 4,7 % dont 3,2 % de répercussion de la taxe et 1,5 % résultant de l’augmentation des dépenses de santé », a déclaré le président de la Mutualité française, Etienne Caniard.

Augmentation de la taxe sur les complémentaires santé

Entre 2005 et 2011, les taxes sur les contrats de mutuelles ont été augmentées cinq fois par le gouvernement, soit un montant moyen de 75 euros par an et par personne. A cela, il faut ajouter l’augmentation des dépenses de santé, le vieillissement de la population et les désengagements de l’assurance maladie, répercutés de la même façon sur les tarifs des mutuelles. Conséquence de cette inflation : la démutualisation. Aujourd’hui, quatre millions de Français n’ont pas de couverture complémentaire, et certains renoncent même à une mutuelle.

A lire également : Coût de la santé, les mutuelles marquent une pause

Crédit Photo : Phillip sur FlickR (licence CC)

 

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus