« Priorité à la Personne ® » : un projet d’intentions, texte fondateur de la démarche pour juin 2014

Le 24 janvier dernier se tenait en session plénière au Conseil économique, social et environnemental (CESE) une matinée de restitution des travaux des trois groupes de travail de l’association « Priorité à la personne ».

 

Une session de forte mobilisation qui a constitué une étape clé dans la validation de cette démarche collective et de son objet, de ses fondamentaux et des livrables associés à produire sur les prochains mois.

 

A la suite de huit séances de travail, en novembre et en décembre, les parties prenantes se sont réunies au CESE pour présenter leurs avancées et valider l’écriture d’un projet d’intentions. Les facteurs distinctifs de la démarche ont ainsi été caractérisés, dépassant les logiques de label pour lui préférer une démarche de progrès porteuse d’innovation économique et sociale. Un projet ambitieux à la hauteur de l’exigence que porte en soi l’engagement « Priorité à la personne ».

 

Marie-Béatrice Levaux, présidente de la FEPEM et membre du CESE, présentait ainsi la synthèse du premier groupe de travail sur la question « Quels types d’outils et/ou approches voulons-nous produire pour répondre aux besoins non comblés à ce jour ? ». Priorité à la personne ne peut être et ne doit être qu’une approche globale au sein de laquelle chacun évolue à son rythme :

 

 

Mieux vivre ensemble. L’objectif est vaste et les possibilités nombreuses. Certaines expériences très avancées dans une démarche de solutions gagnantes pour les personnes existent. C’est le cas au Canada avec la norme « entreprise en santé » présentée par Marie-Thérèse Dugré, présidente directrice générale de SOLAREH :

 

 

Le manque de reconnaissance dans notre société actuelle et dans le monde du travail en particulier a des répercussions fortes qu’il faut prévenir en repensant la place accordée à la personne dans sa globalité :

 

 

Un texte fondateur de la démarche sera précisé et présenté en juin prochain pour être porté aux parties civiles intéressées.

 

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus