« Personne », un livre de Gwenaëlle Aubry

19 mars 2010

/ /

Un livre de Gwenaëlle Aubry qui en dit long sur les conditions de préservation de l’identité d’une personne aux yeux de ses proches.

 

Le livre de Gwenaëlle Aubry, (prix Femina 2009), pourrait être un très bel exemple de la grande multiplicité qui compose chaque personne : multiplicité des personnages que nous sommes tous amenés à interpréter tout au long de nos existences. Mais ici, cette multiplicité est poussée à son extrémité la plus dure puisque le personnage principal de ce livre, (père de la narratrice), est atteint de psychose maniaco-dépressive et il ne fait plus aucun lien entre ces différents visages. Cela laisse la narratrice face à une multitude telle, qu’elle n’y retrouve plus « personne » en particulier, en tout cas plus vraiment la personne qu’était son père au début de son existence. Elle décrit alors une multitude de personnages classés par ordre alphabétique.

 

A lire sur Le Monde : le prix Femina pour « Personne »

A voir sur le Figaro : En vidéo… l’auteure présente «Personne»

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus