Etude : emploi des personnes handicapées en 2025

2 novembre 2015

/ /

Le chômage touche près de 30% des personnes handicapées et leur emploi est encore souvent précaire. Comment la situation va-t-elle évoluer dans les années à venir ? Où en sera la question du travail et du handicap en entreprise en 2025 ? Une étude prospective1 sur la question du handicap au travail en France a été publiée début octobre.

 

emploi des personnes handicapées

 

Quatre pays étudiés, dix organisations partenaires dont sept entreprises, deux associations (l’ADAPT et l’AGEFIPH) et le Conservatoire National des Arts et Métiers… C’est ce qu’a nécessité l’étude « Travail, Handicap et Entreprises 2025 ». Initiée en 2013, cette analyse tente de prédire le futur du travail et de l’emploi des personnes handicapées et d’identifier les défis auxquels la France va faire face dans ce domaine.

 

Des défis à relever pour l’emploi des personnes handicapées

 

À partir des données passées et d’une comparaison avec les Etats-Unis, l’Italie et le Royaume-Uni, les experts ont élaboré des scénarii d’évolution dans les dix ans à venir. Principale originalité de la démarche : « Pour la première fois, nous avons assisté au regroupement vertueux de l’entreprise, de l’association et de l’universitaire », a souligné Thierry Delerce, directeur territorial Rhône-Alpes, Auvergne et Limousin de L’ADAPT.

D’après les rédacteurs de l’étude, quatre défis sont à relever pour réellement faire avancer les choses :

  • Améliorer la formation professionnelle en créant des programmes de formation spécifique pour adapter les compétences des personnes handicapées aux besoins des entreprises ;
  • Inclure les PME dans les dispositifs d’action sur l’emploi des personnes en situation de handicap. Les PME doivent être des cibles prioritaires car elles sont encore mal formées à ces problématiques alors qu’elles représentent un potentiel d’emploi important pour les personnes handicapées ;
  • Augmenter la part des jeunes handicapés dans l’éducation supérieure, afin d’atteindre la cible des 6% d’étudiants handicapés et permettre à ces publics de recevoir une formation adaptée ;
  • Accompagner les Établissements, les Services d’Aide par le Travail (ESAT) et les Entreprises Adaptées pour qu’elles accompagnent encore mieux les personnes handicapées vers l’emploi.

1Etude à l’initiative de Société Générale et de L’ADAPT, pilotée par Gerpa, Handirect et Les Jardins de la Cité, réalisée avec Aéroports de Paris, Agefiph, Groupe BPCE, Malakoff Médéric, Sage, Orange et SNCF, avec l’appui scientifique de la Chaire de prospective et de développement durable du Cnam

 

Une obligation légale

 

Depuis 1987, les entreprises de plus de vingt salariés ont l’obligation d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées, faute de quoi elles doivent payer une contribution à l’Association nationale pour la gestion du fond d’insertion professionnelle des handicapés (Agefiph). Depuis 2005, ces mesures ont été renforcées et les pénalités rendues plus sévères.

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus