« Ce qui me plaît, c’est d’apprécier chaque contact »

22 avril 2010

/ /

Voici le témoignage spontané de Séverine Pinto, conseillère en télétravail chez DOMPLUS.

 

« Conseillère à DOMPLUS depuis le début du centre d’appel, la philosophie de cette entreprise me plaît et je m’y reconnais. Priorité à la personne, c’est un slogan qui résonne dans ma pratique au quotidien, mais surtout qui correspond à mes valeurs personnelles.

Récemment j’ai participé à une étude d’une étudiante en 4ème année d’orthophonie sur l’image sociale à partir de la voix des personnes.

 

L’idée était de montrer comment les gens peuvent être influencés par la voix d’une personne, ce qu’ils imaginent et surtout comment peuvent être perçues des personnes atteintes de pathologie de la voix ou après une chirurgie des cordes vocales par exemple.

J’ai donc entendu 40 voix qui lisaient 25 secondes d’un texte de la chèvre de Mr Seguin. Pour chacun, on me demandait de donner le sexe, l’âge de la personne et  de mesurer sur des échelles la santé de l’interlocuteur, son caractère, son mode de vie, sa compétence et son activité professionnelle, etc.

 

Ce dont j’ai pu m’apercevoir, c’est qu’en tant que conseillère, sur un texte prédéfini, je n’ai pas jugé les personnes ou bien plutôt positivement. Alors que, selon l’étudiante qui m’a interrogée, les personnes d’autres centres d’appels qui ont passé le test jugent souvent très sévèrement les personnes ayant un problème de voix.

 

Je pense que ce résultat est inhérent à l’esprit de l’entreprise. J’ai le sentiment qu’ici, on accepte les personnes dans leur ensemble, avec leur humeurs, leurs déboires, leurs joies, leurs déceptions mais surtout avec leurs histoires.

 

Je n’ai jamais été impressionnée par les personnes en colère ou énervées au téléphone pour une simple raison : une fois l’émotion entendue et traduite, l’interlocuteur entend raisonnablement que, pour faire avancer sa difficulté, nous allons ensemble et calmement appréhender chaque élément.

 

Dernièrement j’ai lu la BD Blast de Manu Larcenet: « Un homme seul, obèse et sale, est amené au commissariat. Ce qu’il a fait, pourquoi il est là, nous n’en saurons encore rien. Au cours de l’interrogatoire, confession impudique, il va livrer sa vie et expliquer au lecteur passionné comment il a, un jour, lâché prise, et est parti sur les routes à la recherche du Blast – cet instant magique où tout s’illumine et sa vie devient parfaite ».

 

Et là encore nous sommes dans cette dimension d’image sociale, où tout à chacun peut s’imaginer une vie, avoir un avis sur une personne alors qu’on ne sait rien d’elle.

 

Ce qui me plaît au quotidien, c’est d’apprécier chaque contact, chaque personne sans avis, sans jugement parce qu’on ne connaît rien de leurs vies, de leurs histoires. Et ça c’est une manière authentique d’aborder les personnes, et c’est ce que je peux faire au quotidien à DOMPLUS. »

 

Séverine Pinto

 

A découvrir sur le blog : les moments de vie de DOMPLUS, des morceaux de quotidien

 

Vous avez envie de nous raconter votre expérience? Envoyez-nous un mail: blog@prioritealapersonne.fr

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus