Prévention et jeunes : Ne pas se tromper de codes !

14 septembre 2017

/ /

Que ce soit dans le métier du conseiller ou dans le quotidien des réponses que nous apportons à nos bénéficiaires, nous disposions déjà de beaucoup d’informations sur le comportement des jeunes en matière de santé. Avec un corpus de 9 milliards de conversations filtrées et 447.000 sur l’expression spontanée des jeunes sur les réseaux sociaux, nous avons pu compléter les approches habituelles. Les enseignements qu’on en tire vont à l’encontre de quelques idées reçues.

 

La santé est d’abord un sujet présent chez les jeunes. Après les sujets écologiques et environnementaux mais bien avant les stars. Les jeunes s’attachent ensuite beaucoup à la forme : Ils passent par l’humour et l’autodérision pour rebondir sur des sujets d’actualité qui font le buzz. Et certains sujets, tels la grippe ou les allergies, sont tout simplement inattendus.

Pour la prévention, c’est pareil. Si nous entrons sur ce sujet avec les éléments de langage classiques, ça ne parle pas aux jeunes.

 

 

Si je suis émetteur et que je parle santé et prévention à une population de moins de trente-cinq ans sans tenir compte de tous ces éléments, ils ne m’entendent pas.

Qu’est-ce que

En savoir plus