Michel Revest de Covéa : les contrats dépendance ne sont pas pertinents ! Il faut penser vieillissement

Michel Revest connaît les contrats dépendance. Il a piloté le groupe thématique « Longévité – Bien vieillir » au sein du pôle Finance Innovation. Plus que le financement, ce sont l’identification et la mise en place de services individualisés qui sont les vrais sujets de la longévité posés à la société française. Résoudre cette problématique ne peut s’envisager que de manière globale et transverse.

Le vieillissement peut et doit être envisagé sous un angle positif. C’est l’occasion de créer une demande solvable avec des besoins propres aux personnes âgées : la fameuse Silver Economy. A l’horizon 2020, les seniors représenteront en effet 30% des clients mais détiendront 75% des actifs !  Une cible privilégiée.

Bien au-delà des problèmes de dépendance qui ne touche qu’une minorité de personnes sur un temps réduit, les assureurs doivent s’attaquer, pour la totalité de leurs clients, à la création de services qu’ils pourront adosser à l’ensemble de leur gamme. Les contrats dépendance ne suffisent pas.

A lire également sur le blog : Un label pour les contrats dépendance

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus