Peut-on mesurer le bien-être des personnes ?

Mesurer le bien-être des personnes ? Selon l’OCDE, oui, c’est possible.  L’Organisation de Coopération et de Développement Economique vient de lancer un indice « Vivre mieux » censé permettre aux citoyens européens de comparer leur bien être.

Peut-on mesurer le bien-être des personnes ?

Lancé dans le cadre du 50ème anniversaire de l’OCDE, l’outil doit permettre de mieux appréhender les conditions de vie des habitants des 34 états membres, au-delà de la prise en compte du seul PIB.

Mesurant à la fois les conditions matérielles et la qualité de vie, l’indice « Vivre mieux » est basé sur onze critères :

  • Logement,
  • Revenu,
  • Travail,
  • Communauté,
  • Education,
  • Environnement,
  • Gouvernance,
  • Santé,
  • Bien-être subjectif,
  • Sécurité,
  • Conciliation travail et vie privée.

 

Si l’organisation se garde de livrer un palmarès par pays, des données locales indiquent que 51% des français interrogés se déclarent ainsi satisfaits de leur vie, un taux en dessous de la moyenne mesurée de 59%. Avec prudence, l’OCDE invite chacun à mesurer son propre indice, qui devra être pondéré selon les priorités individuelles.

Impossible donc de faire l’économie d’une prise en compte de la situation unique de chaque personne !

A lire : les conditions du bien être au travail

Crédit photo : Vidéo OCDE Better life initiative

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus