Emploi à domicile : les mauvais résultats

Les chiffres* 2013 de l’emploi à domicile ont enregistré une chute inégalée depuis dix ans. Baisse du pouvoir d’achat des particuliers employeurs et travail au noir en hausse, les indicateurs ne poussent pas à l’optimisme.

emploi à domicile

L’emploi à domicile en chute marquée

Le nombre de particuliers déclarant un emploi à domicile (hors assistantes maternelles) diminue de 3,2 % en un an quand le nombre d’heures déclarées baisse de plus de 6%. L’activité des assistantes maternelles résiste mieux mais le volume horaire déclaré recule tout de même de 1 % sur un an.

Au total, ce sont plus de 70 000 particuliers employeurs qui se sont évaporés, soit l’équivalent d’un «plan social» de 7 200 emplois à plein temps. La crise qui s’éternise a des répercussions lourdes sur ces emplois et la recrudescence du travail non déclaré qu’on observe partout en Europe tient un rôle non-négligeable dans ce bilan.

*Chiffres de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) publiés en avril 2014 .

A lire également : Rencontre avec Elodie Robert, responsable développement territorial FEPEM Rhônes-Alpes

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus