Dans nos sociétés, la personne compte-t-elle désormais vraiment en tant que telle ?

15 février 2010

/ /

C’est la grande théorie des entreprises aujourd’hui: 1 employé + 1 employé doit valoir plus que 2 employés, typiquement 3.

Le management se concentre essentiellement sur les enjeux de structure et d’organisation, pas les personnes. Ceci revient à considérer que finalement l’individu ne compte pas par lui même mais par sa contribution collective. On est en permanence sous le flot d’informations chiffrées, relatives à des quantités : nombre d’employés, nombre d’abonnés, nombre de clients, etc.

Et finalement, on ne s’intéresse à l’individu que dans deux cas extrêmes : l’individu star (le footballeur, l’homme politique et le PDG) et l’individu « mort » (le suicide; le procès, et le décès).

Priorité à la personne, cela nécessite je pense de se repositionner au niveau de l’échelle de l’individu lui même : quels sont ses besoins, quelles sont ses envies, et quelles sont ses capacités à les atteindre.
Si on arrivait à faire travailler les personnes sur des sujets qui les motivent vraiment et dans des domaines plus proches de leurs meilleures aptitudes, ils seraient beaucoup plus impliqués et beaucoup plus productifs.

L’équation ne serait plus 1 + 1 = 3 mais 1 = 4 voire plus. Ne serait-ce que dans les métiers de service, qui représentent les plus grands volumes d’embauche dans les années à venir, l’impact de la motivation, on le sait, est considérable !

2 personnes sur 3 pensent changer de métier

Nous venons de réaliser un sondage sur Meteojob, auprès de plus de 1400 personnes, pour savoir si elles pensaient à changer de métier. Le résultat : 2/3 pensent souvent ou très souvent à changer de métier, pour avoir plus de satisfaction, plus de motivation et un meilleur équilibre personnel. Inutile de préciser que plus de la moitié de ces personnes ne se sentent pas bien dans leur job ! Paradoxalement, sans pour autant vouloir nécessairement quitter leur entreprise : elles sont tout simplement dévalorisées et pas à leur place.

Il est grand temps de repenser  l’adéquation entre l’individu et son emploi. Pour plus de bien être dans nos sociétés et aussi, c’est compatible, plus de performance économique.

De l’orientation professionnelle à la recherche d’un emploi, à la gestion des individus au sein de l’entreprise, abordons l’adéquation véritable entre l’individu et son emploi. Et surtout, essayons d’aider chacun à mieux s’orienter. C’est ce que nous essayons de faire, humblement, chez Meteojob, à commencer par la recherche d’emploi..

Marko Vujasinovic

Président
 de Meteojob

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus