Crèches itinérantes : un appui fort à l’insertion des femmes

Faire un entretien professionnel ou même sortir pour respirer et rencontrer quelques personnes? C’est souvent très compliqué lorsque l’on assume la garde de ses enfants 24h/24. C’est pour répondre à ces besoins sociaux non satisfaits sur les territoires que la SCOP E2S Développement a créé les crèches itinérantes.

Créée en banlieue parisienne, la halte-garderie mobile aide les familles précaires en gardant leurs petits deux jours par semaine. A bord du « BB car » une équipe de professionnels qualifiés de la Petite Enfance, de l’accompagnement et de l’ingénierie sociale. « Le BB car est aussi grand qu’un camion de pompiers : il transporte l’équipe et le matériel de puériculture qui permet d’adapter et de sécuriser n’importe quelle salle d’au moins 40 m2 », explique Valérie Malhouitre, cofondatrice et gérante d’E2S.

Acteur de l’économie sociale et solidaire, E2S Développement s’inscrit dans une recherche d’innovation sociale. « L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation […] Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation » Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire (CSESS).

Cette crèche plutôt atypique plaît en tout cas aux familles orientées par les partenaires du projet. Une journée et demie de libre par semaine, « Cela me permet d’aller aux cours de code pour passer le permis »

A lire également : Intensification du travail : délimitation moins nette entre sphère professionnelle et privée

Sources :E2S – Le Parisien (27/02/2014)

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus