Compte Personnel de Formation : dialogue et responsabilisation

11 février 2015

Le Compte Personnel de Formation (CPF), qui est entré en vigueur le 1er janvier 2015, est le remplaçant du Droit Individuel à la Formation (DIF). L’un de ses objectifs est de replacer la formation professionnelle dans une logique d’investissement RH de l’entreprise.

En agissant pour la formation, les employeurs capitalisent sur les talents de leurs salariés. Encore faut-il que les formations soient suffisamment qualifiantes et adaptées à l’offre. Pour répondre au mieux à la réalité du marché du travail et, de ce fait, aux besoins des entreprises, les formations disponibles via le CPF seront à présent définies conjointement par l’ensemble des acteurs : partenaires sociaux, branches professionnelles et conseils régionaux.

Trouver ensemble la formation qualifiante

Autre nouveauté de la réforme : chaque employeur conçoit désormais le plan de formation qu’il considère le plus adapté au projet de l’entreprise, en partenariat avec les instances représentatives du personnel et ses salariés. En leur donnant plus de liberté pour mettre en place des plans de formation concertés, la réforme entend ainsi favoriser le dialogue interne. Un entretien professionnel salarié-employeur est désormais obligatoire tous les deux ans. Il permet d’étudier les perspectives d’évolution professionnelle des salariés, de faire le bilan des formations déjà suivies, et tous les six ans, il prendra forme d’un bilan du parcours professionnel du salarié.

Quelques chiffres sur la formation professionnelle

Selon une étude du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq) de 2012, le taux d’accès à la formation était seulement de 6,5% en 2010, pour des formations d’une durée moyenne de 22 heures. D’après le ministère du Travail, le taux de recours avait un peu augmenté depuis, à quasiment 8%, mais restait limité.

Selon la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail, 32 milliards d’euros ont été consacrés à la formation professionnelle en 2011.

Des formations gratuites pour les chômeurs de longue durée

Le CPF est destiné aux salariés, mais aussi aux demandeurs d’emploi et aux jeunes sortis sans qualification du système scolaire.
Lundi 9 février 2015, le ministre du travail, qui présentait son plan contre le chômage de longue durée, a annoncé, parmi vingt autres mesures, la création d’un « droit réel à une formation qualifiante gratuite pour les demandeurs d’emploi » dans le cadre du nouveau compte personnel de formation.
Outre la gratuité de la formation, la garantie de loyer sera ouverte « aux demandeurs d’emploi entrant dans un emploi », « hors CDI confirmé » et une garde d’enfants sera mise en place pour permettre aux demandeurs d’emploi de se libérer « pour un entretien d’embauche, une visite dans une agence Pôle emploi, une formation, voire sa période d’essai ».


A lire également :
notre dossier bien être au travail

Crédit photo : Pixabay (Licence CC0 1.0)

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus