Adapter les logements pour prévenir la dépendance

1 août 2012

/ /

Selon un sondage Opinion Way pour l’Observatoire de l’intérêt général, 90% des Français estiment que le maintien à domicile est la bonne solution face au problème de la dépendance. C’est aussi une manne d’économies potentielles pour la dépense publique, si tant est qu’une véritable réflexion sur la mutualisation des moyens – Santé, Logement, Cohésion sociale – accompagne la prise de conscience collective. La vieillesse n’est ni une maladie, ni un handicap. Aménager une chambre au rez-de-chaussée d’une maison aura toujours un coût dérisoire confronté à un hébergement  – souvent définitif – dans un établissement spécialisé.

Segolene Jouloud

Pour 90% des français prévenir la dépendance passe par le maintien à domicile

Muriel Boulmier, auteure du rapport au ministre chargé du Logement « Bien vieillir à domicile : enjeux d’habitat, enjeux de territoires » publié à la Documentation française, présidente du groupe de travail « Évolutions démographiques et vieillissement » du Comité européen de coordination de l’habitat social (CECODHAS), propose de décloisonner les modes de financement de l’adaptation des logements pour prévenir la dépendance : « Bien que majoritairement propriétaires, les personnes âgées n’ont pas pour autant les moyens d’assumer cette dépense, ou son reste à payer, aides publiques déduites. »

Dans la même enquête, les personnes interrogées sont partagées sur le financement du maintien à domicile : 49% pensent faire appel à des aides publiques et 45% à des ressources propres. En revanche, 69% des répondants ont déclaré ne pas pouvoir assumer le coût d’un hébergement médicalisé. Adapter son logement revient à minima à 4 280€, un chiffre à rapprocher des 2 200€ du coût moyen mensuel d’une maison de retraite.

Prévenir la dépendance, logement et grand âge, d’autres articles à lire sur Priorité à la personne :

Source : Place publique

Crédit Photo : Rodrigo_Solton sur FlickR (licence CC-BY-NC-SA)

Qu’est-ce que

Priorité
à la Personne

En savoir plus